Cérémonies nationales

Trois cérémonies commémoratives à rayonnement international

Afin de coller au plus près à la réalité historique, de mettre en évidence le rôle important joué par notre pays dans le conflit, de mettre à l’honneur tant les victimes militaires que civiles et d’orienter les commémorations également vers le citoyen, le gouvernement fédéral a choisi trois lieux à haute teneur symbolique qui reflètent les divers aspects de cette guerre, à savoir Liège, Ypres et Bruxelles.

Cérémonies commémoratives auxquelles les autorités fédérales participeront

Outre ces cérémonies, les autorités fédérales participeront également à quatre grandes activités commémoratives de portée internationale, liées à des faits marquants de la Première Guerre mondiale:

  • 04/08/2014
    Mons

    L’entrée en guerre du Royaume-Uni en réaction à la violation de la neutralité belge. Le gouvernement britannique a décidé de commémorer cet événement le 4 août 2014 en organisant des cérémonies sur son territoire et à Mons (en fin d’après-midi), à l’endroit où est tombé le premier soldat britannique.

  • 01/01/2015 - 31/12/2016
    Région bruxelloise

    Entre 2015 et 2016, des manifestations en Région bruxelloise mettront à l’honneur la vie quotidienne sous l’occupation, les actes de résistance et le rôle particulier joué par le Roi Albert Ier et la Reine Elisabeth.

  • 22/04/2015 - 28/05/2015
    Ypres

    La deuxième bataille d’Ypres, entre le 22 avril et le 28 mai 2015, en commémoration des premières attaques au gaz.

  • 30/07/2017 - 31/07/2017
    Ypres, Passchendaele

    La bataille de Passchendaele, qui a causé la mort de 500.000 personnes, sera commémorée le 30 et le 31 juillet à la Porte de Ménin à Ypres et au cimetière de Tyne Cot à Passchendaele. Aujourd’hui encore, il s’agit d’une date symbolique dans les pays du Commonwealth.